13 — 15.05.2022

Calixto Neto

Crazy Evil Nigght

free school

MIM – Musée des instruments de musique

Accessible pour des personnes en chaise roulante | Français, Anglais | Pour les musicien·nes et les danseur·ses noir·es | sélection du participant lors de l'inscription via eric@kfda.be (capacité limitée) | Engagement de 3 jours | atelier

Alors qu’il commence le piano à 14 ans, il ne faut que quelques années à Julius Eastman (Manhattan, 1940) pour devenir un pianiste et compositeur d’exception. Il est l’un des premiers compositeurs à élargir le champ musical en combinant des processus minimalistes et des techniques expérimentales. Il mêle la musique classique à sa lutte politique en tant qu’homosexuel noir états-unien. Chaque rythme ou dissonance recèle à ses yeux le potentiel d’une réflexion politique, comme en témoignent les titres de ses compositions – Crazy N*gg*r, Evil N*gg*er et Gay Guerrilla – qui sont empreints de ses intentions politiques. Décédé en 1989, il était presque tombé dans l’oubli jusqu’à ce que sa musique soit rééditée. C’est le rapport singulier au rythme et la capacité à allier radicalisme artistique et revendication politique du compositeur qui ont inspiré à Calixto Neto cet espace pour danseur·euses et pianistes noir·es. Neto les y invite à interpréter ou écouter des compositions, à expérimenter et tester leur rapport à la chorégraphie et au corps, et à lire collectivement des écrits d’Eastman. Le dernier jour à 21h30, Calixto Neto ouvre l’espace pour un partage au public du potentiel musical, chorégraphique et politique d’Eastman. Crazy Evil Nigght replace la pratique d’Eastman au cœur même du canon de la musique occidentale.

 Présentation : Kunstenfestivaldesarts, KANAL — Centre Pompidou, MIM-Musical instruments museum

website by lvh