Lecture For Every One-20

    28/11  | 15:00
    28/11  | 18:00

1h15

FR — 15:00
NL — 18:00
Pour réserver vos tickets : bronks.be

Est-il possible, dans une société de plus en plus atomisée, en proie à des « crises » constantes et transformatrices, de s’adresser collectivement aux gens autrement que par des lois et des règlements, des messages politiques simplistes, les médias mainstream et la publicité ? Lecture For Every One-20 en est une tentative. Conçu en 2013 pour le Kunstenfestivaldesarts, Lecture For Every One de Sarah Vanhee se voit cette fois transmis à une nouvelle génération mais la proposition initiale demeure inchangée ; proposer des moments de « guérilla » en intervenant inopinément en différents lieux où des gens sont déjà réunis dans un but professionnel ou privé (club sportif, conférence, réunion syndicale…) et « détourner » leur agenda durant une quinzaine de minutes en lisant Lecture For Every One-20. Dans ce nouveau texte, les jeunes abordent leurs préoccupations concernant notre vie collective et les forces actuelles qui agissent sur la condition humaine afin de repenser une éthique du vivre ensemble. Dans le cadre de News From Home, du Kunstenfestivaldesarts, les adolescent·es et Sarah Vanhee présentent une performance dans laquelle sont restitués ces moments de « guérilla » que les jeunes auront partagés dans des lieux de leur choix.

Voir aussi : We Are Before

Présentation : Kunstenfestivaldesarts-BRONKS dans le cadre de News From Home

Auteur·ice·s, performeu·r·se·s : Maya Coppola, Nyala Nauwelaers, Mauro Michielsen, Victor Bru, Camila Lakhloufi, Lina Gonzalez Electeur, Isaac Le Biannic, Lysa Gisella Umuhoza, Zayan Delbauche, Elliot Delvaux e.a.
Concept, support : Sarah Vanhee
Production : Coline Tasiaux
Stagiaire : Lotte Vrancken

Production : Manyone et Kunstenfestivaldesarts
Avec la collaboration de : Kunstencentrum CAMPO
Avec le soutien de : De Markten
Merci à : Linda Sepp, tous les collaborateur·ice·s de LFEO et tou·te·s ceux·celles qui ont aide à présenter LFEO, Aude Busson, Milo Slayers, Académie de Quartier / Wijkacademie Molenbeek, Atheneum Brussel, Lycée Emile Max, Maria-Boodschap Lyceum, Preparts, Solidarcité, Maison de jeunes Chicago, TINT Jong Theatergezelschap, Ecole Active Uccle, Institut Sainte-Marie, Jeugd & Stad-JES Brussels

Back to top

Sarah Vanhee (°1980, Oostende, BE) est artiste, performeuse et auteure. Artiste multidisciplinaire, elle intervient à la fois dans la sphère civile et institutionnelle : lieux publics, prisons, salons privés, salles de spectacle, salles de conférence en entreprise, etc. Parmi ses œuvres récentes, citons notamment undercurrents (intervention), collected screams (lecture-performance), Unforetold (performance scénique), The Making of Justice (film), Oblivion (performance scénique), Untitled (rencontres dans des maisons privées), Lecture For Every One (séries d’intrusions), The C-Project (roman de l’artiste et intervention dans l’espace public). Bien que très ancrée localement, son travail a été présenté à travers le monde dans de nombreux contextes et lieux tels que les Wiener Festwochen (AT), Museo Reina Sofia (Madrid), Kunstenfestivaldesarts (Bruxelles), FTA (Montréal), Festival Actoral (Marseille), PuSh Festival (Vancouver), Jihlavava IDFF, Van Abbe Museum (Eindhoven), Centre Pompidou (Metz), Short Theatre (Rome), iDans (Istanbul), Printemps de Septembre (Toulouse), Forum Alpbach, Noorderzon (Groningen) etc. Elle a copublié Untranslatables et est l’auteure de The Miraculous Life of Claire C and TT, parmi d’autres textes. Elle collabore régulièrement avec CAMPO (Gand) et fait partie des membres fondateurs de Manyone vzw. Sarah Vanhee bénéficie d’un soutien du Buda Art Centre pour la période 2017—2021, ainsi que du réseau APAP (Creative Europe Programme of the European Union). Depuis septembre 2018, elle est doctorante à l’Antwerp School of Arts, en collaboration avec l’Antwerp Research Institute for the Arts. Elle a reçu une bourse pour son projet de recherches « bodies of knowledge — the public space as a forum for the exchange of repressed or underexposed knowledge. » (« Corps du savoir — l’espace public comme forum d’échange des connaissances réprimées ou invisibilisées »).

Back to top