Talk

The Antinomies of Cosmopolitanism

La Monnaie / De Munt

26/05 - 18:00
EN
+- 1h

La philosophe et politicologue Chantal Mouffe effectue une résidence de quatre semaines à Bruxelles, à l’invitation de Passa Porta et du Festival. Née à Charleroi, Chantal Mouffe enseigne la théorie politique à l’Université de Westminster à Londres et est professeure invitée en Europe et aux États-Unis. Célèbre pour son approche non rationaliste du politique, développée dans des ouvrages comme The Democratic Paradox (2000) et On The Political (2005), Mouffe articule sa réflexion autour de l’idée de démocratie « agoniste ». Aux théories qui identifient la démocratie au consensus, elle oppose que ce modèle délibératif méconnaît la nature humaine. Pour elle, le politique est indissociable d’une dimension conflictuelle ; la démocratie implique des luttes d’idées et d’intérêts qui ne peuvent être éliminées par un processus rationnel de négociation, mais doivent être sublimées par une reconnaissance des revendications de chacun. Outre la politique, Chantal Mouffe se passionne pour les arts du spectacle vivant contemporain. Lors de sa résidence, elle assistera à des spectacles, rencontrera des artistes, et donnera une conférence de clôture le dernier jour de cette édition.

Une lecture de
Chantal Mouffe

Présentation
Kunstenfestivaldesarts, Passa Porta, La Monnaie/De Munt

Back to top

Théoricienne de la politique, formée aux universités de Louvain, Paris et Essex, Chantal Mouffe (°1943) est professeure de Théorie politique à l'Université de Westminster. Elle a enseigné dans de multiples universités européennes, nord et sud-américaines et a occupé la fonction de chercheuse à Harvard, Cornell, University of California, the Institute for Advanced Study à Princeton, et au Centre National de la Recherche Scientifique à Paris. Entre 1989 et 1995, elle est directrice de programme au Collège international de Philosophie à Paris. Elle est en outre rédactrice des publications Gramsci and Marxist Theory, Dimensions of Radical Democracy, Deconstruction and Pragmatism, et The Challenge of Carl Schmitt (toutes publiés en anglais), co-auteure (avec Ernesto Laclau) du livre Hegemony and Socialist Strategy: Towards a Radical Democratic Politics (1985) et auteure des ouvrages The Return of the Political (1993), The Democratic Paradox (2000) et On the Political, le dernier en date publié chez Routledge en 2005. Actuellement, elle élabore une approche non rationaliste de la théorie politique et un modèle agonistique de la démocratie. Elle poursuit par ailleurs des projets de recherche sur la montée du populisme d'extrême droite en Europe et sur la place de ce continent dans un ordre mondial multipolaire.

Back to top