Symphonia Harmoniæ Cælestium

€ 18 / € 15
3h

Symphonia Harmoniae Caelestium Revelationum est le titre de l’œuvre musicale de Hildegard von Bingen, religieuse bénédictine du XIIe siècle qui fut aussi théologue, guérisseuse et mystique. François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant plongent le spectateur dans cet univers grégorien à travers une séance musicale de trois heures. Le duo interprète « par cœur » l’intégralité des 69 monodies connues à ce jour dans une version pour voix et bandura, un instrument à cordes traditionnel ukrainien. Chant après chant, leurs corps deviennent des archives musicales qui éclairent autrement les origines de la culture occidentale. Les tonalités si caractéristiques de von Bingen surprennent l’oreille et résonnent comme des « anomalies » musicales. Chaignaud et Brébant font entendre ces mélodies disparues aujourd’hui des canons modernes mais qui sont en réalité au fondement de la tradition musicale européenne. Aux frontières de l’installation méditative, du concert et de la chorégraphie, Symphonia Harmoniae Caelestium Revelationum offre un espace pour contempler ce passé musical et spirituel oublié. La réunion du corps, de la voix et de la bandura fait émerger une image, une danse, une sculpture. L’ensemble culmine dans une vision extatique où le sacré renoue avec le charnel.

À voir aussi : Free School : Medieval Singing Class

Concept et performance : François Chaignaud et Marie-Pierre Brébant
Chant et danse : François Chaignaud
Bandura et adaptation musicale : Marie-Pierre Brébant
Basé sur le travail musical de : Hildegard von Bingen (1098–1179)
Scénographie : Arthur Hoffner
Création lumières : Philippe Gladieux
Création sonore et mise en espace sonore : Christophe Hauser
Directeur technique : Anthony Merlaud / François Boulet
Prosodie latine : Angela Cossu
Administration et production : Barbara Coffy-Yarsel, Chloé Schmidt, Jeanne Lefèvre, Clémentine Rougier
Distribution : Sarah de Ganck /ART HAPPENS

Production : Vlovajob Pru – Vlovajob Pru est subventionnée par le Ministère de la Culture (DRAC Auvergne Rhône-Alpes) et le Conseil Régional d’Auvergne-Rhône-Alpes
Coproduction : Kunstenfestivaldesarts, Bonlieu Scène nationale (France), PACT Zollverein (Allemagne), Centre chorégraphique national de Caen en Normandie – direction Alban RICHARD dans le cadre de "l'Accueil-Studio" / Ministère de la Culture (France), BIT Teatergarasjen Bergen (Norvège), Arsenal/Cité musicale Metz (France), CN D Centre national de la danse (France), MC93 Maison de la Culture Seine-Saint-Denis Bobigny (France), Les 2 Scènes, Scène nationale de Besançon (France), La Bâtie, Festival de Genève (Suisse), TANDEM Scène nationale
Avec le soutien de : Villa Noailles (France), Centre national de la danse (résidence), BoCA (Biennale of Contemporary Art) Porto (Portugal), La Métive Moutier d'Ahun (résidence), FRAC Franche Comté, Besançon (résidence), Les Subsistances Lyon (résidence), Institut français et l'Ambassade de France en Belgique, dans le cadre d'Extra
Merci à : Lucie Jolivet, Lyubomyr Shevchuk

Back to top