Scenes from an execution

Les Brigittines

23, 25, 26 mai ­20h30
24 mai ­15h00
27 mai ­19h30
2h30
Hébreu
Traduction simultanée en français et en néerlandais

“Les artistes n'ont pas le pouvoir, mais un grand pouvoir d'imagination. L'état n'a pas d'imagination, mais beaucoup de pouvoir.” Voilà comment la compagnie Khan introduit Scenes from an Execution de Howard Barker, dans la mise en scène intense et engagée d'Ofira Henig. Seconde pièce de l'écrivain britannique présentée dans le Festival, elle s'inscrit à nouveau dans l'Histoire pour exposer, avec une virulence ravagée d'ironie, ambiguités politiques et aliénations humaines: soit l'histoire de Galactia – inspirée par la figure d'Artemisia Gentileschi, artiste rebelle dans la Venise du XVIe siècle – , chargée de peindre la victoire de la Sérénissime sur les Turcs à Lépante. Au fil de son exécution, la toile révèle plutôt la violence du massacre, l'arrogance de la gloire, la paix comme absurde mascarade. Commence alors un bras-de-fer entre l'artiste et le doge, son commanditaire, tandis que se met en place, scène après scène, la perverse stratégie de récupération de l'œuvre, de son "exécution".