Rachael Moore & Isaiah Lopaz

    25/05  | 12:00 - 18:00

EN

Les inscriptions pour ce workshop sont à nouveau ouvertes
Réservé aux noir·e·s et autres personnes racisées
Pas d'expérience requise
Capacité limitée
Pour vous inscrire, veuillez nous faire parvenir vos coordonnées (adresse e-mail et numéro de téléphone) et une brève motivation de votre intérêt spécifique pour ce projet : flore@kfda.be
#safe space #sexual education #BPOC

Les activistes Rachael Moore et Isaiah Lopaz considèrent l’héritage laissé par l’éducation sexuelle classique pour revenir sur les politiques de la sexualité et leur impact, en particulier sur le corps noir. Le regard colonial a fait de ce corps un territoire à conquérir. Il l’a ensuite couvert d’exotisme et soumis aux pratiques de racialisation. Pour contrer ces points de vue qui reposent sur l’abus et la discrimination, Moore et Lopaz lancent une discussion sur les possibilités d’une nouvelle éducation sexuelle dans une perspective intersectionnelle où la race, le genre, l’identité sexuelle et la capacité physique ne seraient plus considérés comme des paradigmes autonomes.

A voir aussi :
Dana Michel, CUTLASS SPRING
Kader Attia, The Body's Legacy Pt.2: The Post-Colonial Body