Philip Seymour Hoffman, par exemple

Théâtre Varia
  • 11/05 | 20:30
  • 12/05 | 20:30
  • 13/05 | 20:30
  • 14/05 | 18:00

€ 18 / € 14
± 2h 15min
FR > NL / EN

Radical, non conventionnel, contemporain. Plaçant le spectateur au centre, le collectif Transquinquennal excelle à questionner l’ici et maintenant du théâtre. En 2012, les Bruxellois se sont emparés d’un texte du formidable dramaturge argentin Rafael Spregelburd. La combinaison de son humour kamikaze et de leur mise en scène acérée a fait de La Estupidez un succès éclatant. En 2017, Bernard Breuse, Miguel Decleire et Stéphane Olivier ont demandé à Spregelburd de leur écrire un texte original. Rejoints par deux actrices, ils fabriquent une fiction post-dramatique où les rôles ne cessent de se renverser. Et Philip Seymour Hoffman, dans tout ça ? Nous transportant dans une étrange construction d’histoires parallèles et contradictoires, la pièce explore les méandres de la célébrité, de l’idolâtrie de classe, de la fiction du soi, de la non-coïncidence entre la personne et son image, de l’escroquerie de la personnalité et de l’identité. Une comédie schizophrénique !

À voir aussi
Artist Talk

Texte
Rafael Spregelburd

Traduction française
Daniel Loayza

Mise en scène
Transquinquennal

Avec
Bernard Breuse, Miguel Decleire, Manon Joannotéguy, Stéphane Olivier, Mélanie Zucconi

Régie générale
Fred Op de Beeck

Scénographie & costumes
Marie Szersnovicz

Création lumière
Giacomo Gorini

Création son
Raymond Delepierre

Conseiller vidéo
Arié Van Egmond

Management
Brigitte Neervoort

Assistant mise en scène
Judith Ribardière

Stagiaires
Coline Fouquet, Lucille Streicher

Traduction surtitres
Saskia Hostens, Livia Cahn

Illustration
Stéphane De Groef

Actrice film japonais
Haini Wang

Merci à
Luz Rodríguez Carranza

Présentation
Kunstenfestivaldesarts, Théâtre Varia

Production
Transquinquennal (Bruxelles)

Coproduction
Kunstenfestivaldesarts, Théâtre Varia, Théâtre de Namur, Théâtre de Liège & Mars – Mons arts de la scène, dans le cadre du 4A4

Avec la collaboration du
Centre des Arts Scéniques, Jardin Japonais d’Hasselt

Avec le soutien de
Embajada de la República Argentina en Reino de Bélgica

Back to top