News from Tehran 2

Etablissement d'en face projects

Vernissage > 6/05 > 19:00
Expo > 7/05 – 12/05 > 14:00 – 19:00
Performances
6.12/05 > 21:00
7.8.11/05 > 19:00
Video Programmes
8/05 > 17:00 (1)
9/05 > 19:00 (2)
10/05 > 19:00 (1 & 2)
Lecture
9/05 > 17:00

Pour News From Tehran 2, Arta prépara avec Nasrin Tabatabai une série de représentations basées sur l’étude de faisabilité du remplacement de l’actuelle ville de Téhéran – dont le sol est instable – par la construction d’une nouvelle ville de Téhéran, non loin de la première, sur terrain stable. Les représentations s’inspirent de discussions réelles au sujet de ce déplacement (en projet depuis plus de dix ans et récemment reproposé au Parlement, après la catastrophe de Bam). Basées sur cette réalité, les performances développent une forme de fiction influencée par elle. Téhéran y est présentée comme une ville en crise. Arta scrute cette crise à travers le projet d’une reconstruction de la vie quotidienne de la cité, tant fictive que documentaire.

News From Tehran 2 : Een project van/Un projet de/A project by Nasrin Tabatabai

5 Performances van/de/of Arta Group:

Workshop on Replacement of the Capital City Tehran

Concept: Nasrin Tabatabai

Aanpassing en decor/Aménagement et décor/Development and Design: Arta Group (Ayat Najafi, Sahar Dowlatshahi, Fovad Mokhberi) and Nasrin Tabatabai

Regie/Metteur en scène/Director: Ayat Najafi

Scenario/Scénario/Script: Arta Group (Ayat Najafi, Sahar Dowlatshahi, Fovad Mokhberi)

Met/Avec/Performances by : Sahar Dowlatshahi, Fovad Mokhberi

Videomontage/Montage video/Video Editing : Babak Afrassiabi

Camera/Caméra : Saied Sadegi

Video programma/Programme vidéo/Video programme : Nasrin Tabatabai & Babak Afrassiabi

Video werken door/Travaux vidéos par/Video Works by: Maani Petgar, Bahman Kiarostami, Pirooz Kalantari, Javad Emami, Kambiz Ghavamzadeh, Nahid Rezaei, Nasrin Tabatabai, a. o.

Lezing/Lecture: Catherine David

Bladen/Pages: Nasrin Tabatabai & Babak Afrassiabi

Een initiatief van/Une initiative de/Initiated by : Etablissement d'en face projects (Brussel/Bruxelles)
Productie/Production : KunstenFESTIVALdesArts

Presentatie/Présentation/Presentation : Etablissement d'en face projects, KunstenFESTIVALdesArts

Back to top

Rotterdam, mars 2004

Le projet News From Tehran s’inspire des pratiques artistiques et culturelles iraniennes d’aujourd’hui et s’appuie sur d’intenses communications et échanges entre artistes iraniens de diverses disciplines. Il traite de thèmes nés de représentations sociales, politiques et culturelles déjà implicitement présentes dans l’œuvre de ces artistes.

News From Tehran lie ces œuvres par approche horizontale et s’efforce de travailler explicitement avec leurs différenciations. Ce projet procède d’une question beaucoup plus large : comment, par leurs différentes méthodes de représentation, les pratiques artistiques iraniennes sont-elle déterminées par les conditions sociales, politiques et culturelles de l’Iran, tout en cherchant à leur faire face. Les récits que véhiculent ces arts sont eux-mêmes souvent marqués par la différence et la contradiction. En ce sens, non seulement ils résistent aux interprétations subjectives, mais ils échappent aussi au risque d’être réduits à de banals exemples de différence culturelle.

Le titre News From Tehran fait allusion à ces différenciations et à ces dissonances. Le mot news ne se réfère pas ici à l’œuvre représentée comme si elle donnait des nouvelles venant d’Iran, mais aux événements et circonstances qui circulent entre le monde artistique et le contexte socio-politique dans lequel il s’incrit, quel qu’il soit.

Le premier volet du projet, News From Tehran 1, se déroula en février 2004 au Witte de With (WdW) Instituut, centre d’art contemporain à Rotterdam. Il rassemblait vidéos, photographies et projets en cours d’élaboration. L’événement coïncida avec le lancement du premier numéro de Pages, un magazine bilingue persan/anglais. Ancré plutôt du côté des arts visuels, Pages participe de la volonté de créer une plate-forme d’échange d’idées et de projets artistiques ayant pour thème les courants socio-politiques en Iran et dans d’autres pays. Le magazine incite également les écrivains/artistes de diverses disciplines à mettre sur pied des projets internationaux.

News From Tehran 2 s’étalera à Bruxelles, tout au long d’une semaine. Il prolonge le thème général du projet, mais porte davantage l’accent sur les œuvres artistiques qui ont été réalisées depuis le premier événement au WdW. S’emparant de la ville comme d’un champ de recherche et d’expérimentation, les artistes se réfèrent aux événements socio-politiques qui structurent sa vie quotidienne et affectent ses habitants. En d’autres termes, interrogeant l’identité urbaine en perpétuelle métamorphose – une ville comme Téhéran, prise en tenaille entre tradition et modernité – les artistes interrogent leur propre présence dans ce complexe tissage de relations et de significations.

Un bon exemple de cette approche est l’œuvre des jeunes artistes du Groupe Arta. Ce groupe a ses racines dans le théâtre, mais son approche interdisciplinaire l’a conduit à intégrer d’autres médias dans son travail. Téhéran, la capitale, a servi de source d’expérience et de recherche pour leur dernier projet. L’Arta Group considère qu’il procède « artistiquement parlant » à une série d’enregistrements des comportements de la ville dont il approfondit les conditions actuelles, et dans lesquelles il cherche son propre rôle en la matière. Ce qu’il en découvre est recréé dans ses représentations.

Pour News From Tehran 2, Arta prépara avec Nasrin Tabatabai une série de représentations basées sur l’étude de faisabilité du remplacement de l’actuelle ville de Téhéran – dont le sol est instable – par la construction d’une nouvelle ville de Téhéran, non loin de la première, sur terrain stable. Les représentations s’inspirent de discussions réelles au sujet de ce déplacement (en projet depuis plus de dix ans et récemment reproposé au Parlement, après la catastrophe de Bam). Basées sur cette réalité, les performances développent une forme de fiction influencée par elle. Téhéran y est présentée comme une ville en crise. Arta scrute cette crise à travers le projet d’une reconstruction de la vie quotidienne de la cité, tant fictive que documentaire.

Outre les représentations, le programme propose également des vidéos, des conférences et des présentations journalières dans les locaux d’Etablissement d’en face projects, formant ainsi le contenu de News From Tehran 2.

Au même moment sortira le deuxième numéro du magazine Pages.

Nasrin Tabatabai

Back to top