L’Orfeo

La Monnaie / De Munt

13, 14, 15, 16, 19, 20, 21, 22, 23 mai 20:00
17 mai 15:00
2h30
Italien
Traduction simultanée en français et en néerlandais

Elle en rêvait depuis longtemps. Le Festival l’y encouragea en complicité avec la Monnaie. Après être entrée dans l’intimité de Bach avec L’Offrande Musicale (M.O.), créée au kunstenFESTIVALdesArts en 1996, Trisha Brown aborde son premier grand opéra: L’Orfeo de Claudio Monterverdi et Alessandro Striggio. Créé à Mantoue en 1607 – premier grand opéra de l’histoire de la musique – , l’œuvre fit date pour l’union magnifique qu’elle offrait entre le chant et l’écriture instrumentale, soudain sur le même pied.“Je me sens aussi libre de toutes les conventions que Striggio et Monteverdi”, dit la chorégraphe américaine.

De L’Orfeo, elle a étudié avec soin la métrique poétique et l’instrumentation musicale, les ramifications du mythe et sa dimension sociale. Elle travaille à une fusion totale de la danse, du texte et de la musique: les chanteurs d’opéra y “danseront”, immergés dans la fluide dynamique de l’œuvre; René Jacobs dirige sa partition en symbiose complète avec la chorégraphe de l’abstraction qui, pour la première fois, donnera à lire le mouvement intérieur d’une narration, d’une musique et de leurs émotions.

Direction musicale: René Jacobs
Mise en scène & chorégraphie: Trisha Brown
Décor & costumes: Roland Aeschlimann
Orchestre: Concerto Vocale
Chœur: Collegium Vocale
Danse: Trisha Brown Company
Production: La Monnaie/De Munt (Bruxelles), Festival d'Aix-en-Provence, Trisha Brown Company (New York), kunstenFESTIVALdesArts

Back to top