Gille leert lezen

Gille apprend à lire

Les Brigittines
  • 12/05 | 19:00 - 20:00
  • 13/05 | 21:00 - 22:00
  • 15/05 | 17:00 - 19:00

15 min

Entrée libre sur inscription (au bookshop)
Max. 18 personnes

En 2014, Benjamin Verdonck était à l’affiche du Kunstenfestivaldesarts avec le théâtre de table Notallwhowanderarelost. Par la suite, il a continué à réaliser des pièces de théâtre à échelle réduite. Cette année, il revient au festival avec Gille leert lezen (Gille apprend à lire), le plus récent et plus petit de ses théâtres de table. Avec peu de mots et beaucoup de ficelles, deux couleurs, une paire de chaussures et un chat, l’artiste déploie une œuvre d’art éphémère. Tout au long des trois semaines de festival au mois de mai, Benjamin Verdonck fera surface au centre du festival. Découvrez-le !

Concept & performance
Benjamin Verdonck

Avec la participation de
Aidan Radier

Production
Toneelhuis/KVS

Présentation
Kunstenfestivaldesarts

Back to top

Benjamin Verdonck (1972) vit et travaille à Anvers. Il est homme de théâtre, auteur et plasticien. En 2009, il reçoit le Prix flamand de la Culture pour les Arts du Spectacle vivant. Verdonck se produit aussi bien dans la salle de théâtre que dans l’espace public. Récemment, il a entre autres réalisé les spectacles théâtraux KALENDER ǀ ZWART (2010), DISISIT (2011), Song#2 (2012, avec Abke Haring), notallwhowanderarelost (2014, du théâtre de table) et son petit frère one more thing (2014), et WE DON’T SPEAK TO BE UNDERSTOOD (2015, avec Pieter Ampe). Parmi ses interventions dans l’espace public, on peut citer, entre autres, Hirondelle / Dooi vogeltje / the Great swallow (un nid d’hirondelle de taille humaine fixé à la façade d’un immeuble miroir), KALENDER 09 (365 jours d’action à Anvers), Vogelenzangpark 17bis et BOOT (une performance de dix jours sur le toit d’un immeuble d’appartement à Szczecin en Pologne). Ses œuvres plastiques ont été exposées, entre autres, à WIELS, au M HKA et au SMAK. Sous le titre EVEN I MUST UNDERSTAND IT, Benjamin Verdonck travaille entre-temps à une série d’installations, d’actions, d’activités et de tracts dans lesquels il tente de donner corps à l’absence de débat public sur les changements progressivement irréversibles de notre écosystème. De finale (La finale, 2015) et nest (nid, 2015) sont les premières installations de la série. Quelque six autres actions sont prévues dans le cadre de ce cycle au cours de la saison 2015-2016. Benjamin Verdonck bénéficie en 2013-2016 du soutien du KVS et de la Toneelhuis.

Back to top