En quête des marges fluctuantes

    08/05  | 13:00 - 21:00
    15/05  | 13:00 - 21:00
    20/05  | 13:00 - 21:00
    23/05  | 13:00 - 21:00
    28/05  | 13:00 - 21:00

Accès gratuit
8h
French, English → NL, FR, EN

Pendant cinq jours, tout au long du festival, trois personnes dont le plasticien camerounais Guy Woueté, brandissent des bannières dans l’espace public bruxellois. Les bannières, qui comportent des pensées et textes dont certains écrits par Woueté lui-même, oscillent entre citation poétique et revendication / slogan politique. Dans En quête des marges fluctuantes, l’inscription des corps mis au travail dans l’espace public à raison de 8 heures par jour, l’action de travailler et les conditions qu’elle suppose, interrogent les regards. Qu’est-ce que travailler aujourd’hui, à quoi correspond la durée légale du travail dans une société où les personnes qui travaillent le plus ne sont pas toujours celles qui ont un emploi, où celles qui en exercent un s’estiment lésées par les détenteur·rices du capital et où ces dernièr·es ne raisonnent qu’en termes de croissance, rentabilité et d’optimisation ? Par ce sit-in-performance, Guy Woueté dément le fameux « travailler plus pour gagner plus », vanté tant par les gouvernements de droite que de gauche qui, en même temps, refusent d’ouvrir le débat sur le revenu universel ou mettent en danger les retraites de générations futures. Un axiome d’autant plus mis à mal par cette même classe politique rejetant tout projet de réparation et de solidarité vis-à-vis des peuples du Sud, qui, depuis trop longtemps payent de leur sang le développement et la croissance économique en Occident. 

Lieux
08.05 — Place Poelaert
15.05 — Place de la Bourse
20.05 — Carrefour de l’Europe
23.05 — Place de la Duchesse de Brabant
28.05 — Porte de Namur

Voir aussi: Artist Talk

Interprètes : Medina Tokalic, Guy Woueté, Isaac Essoua Essoua (Malam), Maxime Jean-Baptiste
Assistant technique : Maxime Jean-Baptiste
Création graphique : Anne Le Breton, Melis Renard
Merci à : Helena Kritis and Marcel Berlanger

Coproduction : Kunstenfestivaldesarts

Back to top

Guy Woueté
Guy Woueté (°1980, Douala) travaille à Anvers et à Douala. Il a étudié la sculpture et la peinture à Douala et fut résident à la Rijksakademie van Beeldende Kunsten à Amsterdam. Il est diplômé de l’Université Paris 8 (2014) et de l’Erg à Bruxelles (2016). 
L’œuvre de Guy Woueté renferme toujours des éléments de critique sociale, des questions de migration et des symboles de domination à l’ère de la mondialisation. Le passé historique de son pays y joue un rôle majeur. Se servant de l’histoire comme d’une ressource, Guy Woueté cherche à briser les attitudes conventionnelles qui nourrissent les discriminations, le paternalisme et l’aliénation sous toutes ses formes.

Je veux connaître un monde où la justice sociale s’applique à tous. 

À travers un processus d’enregistrement du réel, Guy Woueté crée des objets et des gestes performatifs faisant partie d’un réseau de significations multiples. Évoquant l’axe Nord-Sud du monde et repérant les traces de l’histoire (coloniale) dans le présent, ses œuvres ouvrent un récit d’enjeux sociaux et esthétiques. Il collectionne des moments et des fragments d’expérience qu’il rassemble dans des collages, des installations, des performances, de la vidéo, de la photo ainsi que de la sculpture, de la peinture et dans ses livres d’artiste.
Expositions futures, passées et projets : En quête des marges fluctuantes, sit-in-performance, KFDA Brussels, BE 2020; Colonial memory, trace and archive, conférence & atelier, Ho Chi Minh City University of Fine Arts, VN, 2019; Friends of S.M.A.K.’s Coming People award (nominé), S.M.A.K, Gent BE 2018; Wie is we ?, Beursschouwburg Brussels, BE et Welkom, De Brakke Grond, Amsterdam, NL 2020; Rencontres de Bamako, Biennale de photographie africaine, ML et la 6e biennale de Lubumbashi, RDC 2019; 20 years of S.M.A.K. The Introduction(3), Gent, BE et Aujourd'hui, Musée national Yaoundé, CM 2019; Les 5e Addis Foto Fest, ET et les 1 »e biennales Dak’Art, Dakar, SN 2018; Taming Anonymity, ERforS HQ, Drogenbos, BE et To Be Defined, Spazzju Kreattiv, Valletta, MT 2018; Being Awake, Vtape en collaboration avec le 29e Images Festival, Toronto, CA 2016; Africa, Le grand Festin, MAM Mario Mauroner Contemporary Art Vienna, AT et EUtopia |28. Museumcultuur Strombeek, BE 2017; United Nations extended-The Vienna Dialog, freiraum quartier21 INTERNATIONAL MQ, Vienna, AT 2015; 10th Havana Biennale, La Habana, CU 2009.

Back to top