El pasado nunca se muere, ni siquiera es pasado

    16/05  | 19:00 - 22:00
    17/05  | 18:00 - 22:00
    19/05  | 18:00 - 22:00
    20/05  | 18:00 - 22:00

TICKETS »

€ 8 / € 6 (-25/65+)
± 30min 
ES > EN
Rencontrez les artistes après la représentation du 17/05
Dans le cadre de The May Events @ INSAS, 16>20/05

Pourquoi penser le présent à partir du présent ? En pénétrant dans la nouvelle installation performative de Lagartijas Tiradas al Sol, on se retrouve en 2048 et on écoute l’interview d’un groupe d’artistes qui ont entamé il y a trente ans – en 2018 – un projet de film qu’ils n’ont jamais achevé. Ce film soulevait (ou peut-être soulève ?) la question de l’héritage de 1968 et des révoltes estudiantines mexicaines, auxquelles le massacre de Tlatelolco vient mettre fin. Après El rumor del incendio, une pièce dans laquelle la compagnie évoquait les guérillas mexicaines durant les années 60 et 70, Lagartijas Tiradas al Sol revient au festival dans le cadre du programme The May Events avec une installation qui réunit le cinéma et la performance, nous invitant à voyager en un temps très bref dans un futur où l’on peut imaginer le présent et dans un passé immortel qui, comme l’indique le titre, n’est même pas le passé. Il s’agit également d’un espace où réalité et fiction convergent : cette installation est en effet la première étape d’un futur film que la compagnie réalise actuellement…

Un projet de
Lagartijas Tiradas al Sol

Concept & coordination
Gabino Rodríguez

De & avec
Francisco Barreiro & Gabino Rodríguez 

Collaboration artistique
Luisa Pardo 

Conseillers artistique
Bernardo Gamboa & Chantal Peñalosa

Vidéo
Juan Pablo Villalobos, Nicolás Pereda & Christian Rivera 

Création lumières
Sergio López Vigueras 

Recherches iconographiques
Juan Leduc 

Présentation
Kunstenfestivaldesarts, INSAS 

Production
Lagartijas Tiradas al Sol

Back to top