Ciné Club de l'INSAS

    17/05  | 22:00
    18/05  | 22:00

Free entrance

Dans le cadre des The May Events @ INSAS, 16 > 20/05

Le Ciné Club de l’INSAS est un projet mené par les étudiants de l’INSAS. Il est né du besoin de se réunir pour faire vivre un certain cinéma. Dans le but de répondre au simple plaisir cinéphile, oubliant tout objectif mercantile. Le Ciné Club de l’INSAS se veut être un espace ouvert où la parole est donnée au « petit » cinéma : celui qui ne trouve que trop difficilement sa place dans les autres espaces dédiés au 7e art. Ceci dans le but de questionner le cinéma d’aujourd’hui, de chercher à dessiner les traits d’un cinéma d’hier et d'esquisser ceux du cinéma de demain.

https://www.facebook.com/cineclub.insas/

Durant une semaine, l'INSAS est le centre du Kunstenfestivaldesarts. Le 17-18 mai, le Ciné Club de l’INSAS programme deux séances en plein air dans la cour intérieure de l'INSAS, en lien avec les thématiques abordées à travers « The May Events ».

17/05 - 22:00
UFE(UNFILMÉVÈNEMENT) — César Vayssié

(En la presence du cineaste)

2016 – 153' – HD – French > English subtitles

 Que produit (crée) une société (une équipe) sans projet (scénario) face au désir (choix) impérieux (nécessaire) de refaire (fabriquer) un monde (un film) autrement ? L’exhibition (la projection) de soi, acte (phénomène) risqué (physique) qui est le corollaire (la conséquence) de tout engagement (action) politique et amoureux (artistique).

18/05 - 22:00  Une jeunesse allemande (A German Youth) – Jean-Gabriel Périot

Le film retrace chronologiquement l'histoire de la Fraction armée rouge (Rote Armee Fraktion), de la genèse de l'organisation d'extrême-gauche à la mort de ses principaux protagonistes en prison, et la réception de ses actions terroristes dans l'Allemagne de l'Ouest des années 1970. Construit à partir d'archives visuelles et sonores, il juxtapose la production cinématographique et idéologique des futurs membres de la Fraction Armée Rouge avec les images télévisuelles de l'époque offrant ainsi un tableau inédit et saisissant de cette aventure tragique.

César Vayssié réalise des films et conçoit des actions. Il investit plusieurs champs artistiques et développe la relation art et politique. Il utilise souvent la danse comme phénomène d’engagement. Il collabore avec Boris Charmatz, Philippe Quesne, François Chaignaud… Ses travaux ont été montrés au Folkwang Museum (Essen), au Théâtre Nanterre-Amandiers, au MuCEM (Actoral.15), au MoMA, à la Tate Modern et dans de nombreux lieux dédiés aux arts visuels et au spectacle vivant. En 2016, son film UFE(UNFILMEVENEMENT) obtient le prix Georges De Beauregard et le prix du public au FID Festival International de Cinéma Marseille. La même année, il crée COPROUDUCTION, duos improvisés avec des danseurs contemporains, à la Ménagerie De Verre où il est artiste associé en 2017 et présente la performance EXEMPLE.

Jean-Gabriel Périot a d'abord été monteur. Il développe son propre style à partir d'archives filmiques et photographiques. Avant de débuter dans le cinéma, il enseigne et propose des installations dans le domaine de l'art contemporain. Intéressé par les liens tenus entre histoire, mémoire et images (fixes ou animées), son travail déconstruit l'archive officielle, bouscule la fabrication de l'histoire et interroge les enjeux mémoriels ou sociétaux.

Back to top