Bacantes – Prelúdio para uma Purga

Halles de Schaerbeek
  • 05/05 | 20:30
  • 06/05 | 18:00
  • 07/05 | 20:30
  • 08/05 | 20:30

€ 18 / € 14
± 2h 30min

Parmi les toutes grandes révélations de la scène chorégraphique internationale, Marlene Monteiro Freitas fascine par son langage d’une vitalité débordante, son imagerie forte et la richesse de ses références. Dans ses œuvres marquées par l’excès et l’expressivité, des éléments hétérogènes, inquiétants ou drôles, sont agencés avec une créativité sans limites comme les pièces d’une machine spectaculaire à produire des sensations. Sa nouvelle création, coproduite par le Kunstenfestivaldesarts, est aussi sa plus ambitieuse. En partant des Bacchantes d’Euripide, douze danseurs et musiciens se mesurent à la tragédie grecque – qui est pour Nietzsche, convoqué ici, l’illustration même de la fonction métaphysique de l’art. Les Bacantes de Marlene Monteiro Freitas sont une guerre entre l’apollinien et le dionysiaque, la raison et l’intuition, la forme et la dissolution de la forme, l’individuation et l’oubli de soi. Elles sont aussi une interrogation sur l’art, sur la vie et sur l’art comme affirmation de la vie.

À voir aussi
Beyond the Codes

Chorégraphie
Marlene Monteiro Freitas

Avec
Andreas Merk, Betty Tchomanga, Cookie, Cláudio Silva, Flora Détraz, Gonçalo Marques, Guillaume Gardey de Soos, Johannes Krieger, Lander Patrick, Marlene Monteiro Freitas, Miguel Filipe, Tomás Moital, Yaw Tembe

Lumières & scénographie
Yannick Fouassier

Sons
Tiago Cerqueira

Accessoires
João Francisco Figueira, Miguel Figueira

Assistante costumes
Cristina Neves

Remerciements
Alain Micas,Bruno Coelho, Christophe Jullian, Louis Le Risbé, Manu Protopopoff, ACCCA – Companhia Clara Andermatt (Lisbonne), ESMAE (Lisbonne), ESTC (Lisbonne)

Présentation
Kunstenfestivaldesarts, Halles de Schaerbeek

Production
P.OR.K (Lisbonne)

Distribution
Key Performance (Stockholm)

Coproduction
Kunstenfestivaldesarts, TNDMII (Lisbonne), steirischer herbst festival (Graz), Alkantara (Lisbonne), NorrlandsOperan (Umeå), Festival Montpellier Danse 2017, Bonlieu – Scène nationale d’Annecy & La Bâtie-Festival de Genève dans le cadre de FEDER – programme Interreg France-Suisse 2014-2020, Teatro Municipal do Porto, Le Cuvier-Centre de Développement Chorégraphique (Nouvelle-Aquitaine), HAU Hebbel am Ufer (Berlin), International Summer Festival Kampnagel (Hambourg), Athens and Epidaurus Festival, Münchner Kammerspiele, Kurtheater Baden, SPRING Performing Arts Festival (Utrecht), Zürcher Theater Spektakel (Zurich), Nouveau Théâtre de Montreuil – centre dramatique national, Les Spectacles Vivants/Centre Pompidou (Paris)

Soutien résidences
O Espaço do Tempo (Montemor-o-Novo), Montpellier Danse à l´Agora, Cité internationale de la danse, ICI-centre chorégraphique national Montpellier – Occitanie/Pyrénées – Méditerranée/Direction Christian Rizzo – dans le cadre du programme de résidence Par/ICI

Projet coproduit par
NXTSTP, avec le soutien du Programme Culture de l’Union européenne

Back to top

Marlene Monteiro Freitas (1979) est née au Cap Vert où elle a co-fondé la troupe de danse Compass. Elle a fait des études de danse à P.A.R.T.S. (Bruxelles), à E.S.D. et à la Fundação Calouste Gulbenkian (Lisbonne). Elle a travaillé avec Emmanuelle Huynn, Loïc Touzé, Tânia Carvalho, Boris Charmatz, parmi d’autres. Elle a créé Jaguar (2015) avec la collaboration de Andreas Merk, d’ivoire et chair – les statues souffrent aussi (2014) ; Paradiscollection privée (2012-13); (M)imosa, co-créé avec Trajal Harell, François Chaignaud et Cecilia Bengolea (2011), Guintche (2010), A Seriedade do Animal (2009-10), A Improbabilidade da Certeza (2006), Larvar (2006), Primeira Impressão (2005), des œuvres dont le dénominateur commun est l’ouverture, l’impureté et l’intensité. Elle a co-fondé P.OR.K, structure de production basée à Lisbonne.

Back to top