Anna Karasińska & Etcetera

    30/05  | 20:00 - 21:00

Entrée gratuite (à l'issue du spectacle)
Avec : Anna Karasińksa et Marta Keil
Modération : Jonas Vanderschueren
En collaboration avec : Etcetera

Anna Karasińska (°1978) est metteuse en scène de théâtre, cinéaste et auteure dramatique. Elle est considérée comme l’un des modèles les plus éminents de la récente génération de gens de théâtre en Pologne. En tant que telle, on la décrit tour à tour comme une adepte majeure du « post-théâtre » ou de l’« auto-théâtre ». À travers les moyens théâtraux, elle interroge les modes de communication entre acteurs et public et problématise la hiérarchie implicite entre performeur et spectateur qu’on retrouve dans de nombreux spectacles de théâtre conventionnels. Elle démasque de la sorte les mécanismes de la (re)production artistique et la façon dont celle-ci est ancrée dans le contexte institutionnel. 

Son travail revêt une grande importance sur la scène artistique actuelle en Pologne, ainsi que dans le cadre du théâtre de répertoire polonais, qui à ce jour est toujours influencé par le romantisme polonais du XIXe siècle – une tradition cruciale pour comprendre comment et pourquoi le théâtre en Pologne est produit comme il l’est. Vecteur traditionnel de l’identité nationale, les institutions et les pratiques théâtrales occupent une place prééminente dans la société polonaise, sans parallèle dans les sociétés d’Europe occidentale.

Ce débat commence par le spectacle Fantazja d’Anna Karasińska et son puissant langage méta-théâtral afin d’offrir un meilleur aperçu de cette nouvelle génération (souvent féminine et/ou queer) de jeunes créateurs de théâtre indépendants. Ils sont souvent actifs à Varsovie où des institutions comme TR Warszawa, Nowy Teatr, Teatr Powszechny, Teatr Studio et Komuna//Warszawa forment un réseau d’interaction et d’expérimentation artistique. Aujourd’hui, la Pologne est l’un des lieux les plus excitants pour toute personne qui s’intéresse au théâtre contemporain et à la performance. Ce débat élabore les raisons qui sous-tendent ce phénomène.

À voir aussi : Anna Karasińska, Fantazja

Anna Karasińska, metteuse en scène, a fréquenté différentes institutions de Lodz (Pologne) : l’académie des beaux-arts Władysław Strzemiński, la faculté de philosophie de l’université et la faculté de mise en scène de l’école nationale supérieure Leon Schiller de cinéma, télévision et théâtre dont elle est diplômée. Ses documentaires et films d’étudiante (courts et longs métrages) ont été présentés dans de nombreux festivals de par le monde et plusieurs d’entre eux ont gagné des prix internationaux. Elle a débuté au théâtre avec une de ses productions originales of Ewelina’s Crying (des pleurs d’Ewelina), mise en scène en 2015 dans le cadre du projet Territoire (Teren TR) au TR Warszawa ; c’est avec ce spectacle qu’elle gagna le prix promotionnel Kazimierz Krzanowski, en 2016, au 51è festival des petites formes théâtrales Kontrapunkt. En 2016, Anna Karasińska mit en scène The Second Performance (la deuxième performance) au théâtre Polski de Poznań, puis enchaîna la même année avec Birthday (Anniversaire), dans le cadre du micro-théâtre au Komuna//Warszawa. En 2017, elle dirigea à nouveau une de ses pièces originales, Fantasia (Imagination) au TR Warszawa, qui fut présentée au festival de théâtre de Dublin, en 2018. Karasińska au théâtre Nowy de Varsovie. Elle fut nominée pour le prix Paszporty Polityki de théâtre en 2018.

Marta Keil est programmatrice dans le secteur des arts du spectacle vivant, chercheuse et dramaturge. Elle codirige l’Institut des Arts du Spectacle Vivant à Varsovie et a composé avec Grzegorz Reske Konfrontacje le programme de Teatralne (2012-2017) et du Teatr Polski à Bydgoszcz (2014-2016). Elle a fondé l’EEPAP [East European Performing Arts Platform] et s’occupe de sa programmation, elle enseigne à l’Université des Sciences sociales et humaines de Varsovie. Elle est également la rédactrice des ouvrages : Choreography: Politicality (2018), Reclaiming the Obvious:on the Institution of Festival (2017), Dance, Process, Artistic Research. Contemporary Dance in the Political, Economic and Social Context of ‘Former East’ of Europe (2015).

Jonas Vanderschueren(°1993) est un écrivain et chercheur belge, qui vit et travaille actuellement à Varsovie. Il publie régulièrement des papiers sur laculture, le théâtre et la politique en Pologne dans EtceteraMO*Knack et Apache. Il était pendant deux ans le rédacteur en chef du magazine littéraire néerlandophone Kluger Hans et a travaillé comme stagiaire au Nowy Teatr et à Troubleyn/Jan Fabre

Back to top