Worktable

Paleis voor Schone Kunsten / Palais des Beaux-Arts

7, 8, 9, 14, 15, 16/05 – 17:00 > 22:00
10, 11, 17, 18/05 – 14:00 > 20:00
Access every 15min
± 1h

Worktable est une invitation à détruire les objets du quotidien. Outils de travail, lunettes de protection et établis sont mis à disposition des spectateurs pour qu’ils puissent abattre brutalement ou tendrement disloquer théière, parapluie, réveil ou journal. Rien ne peut rester intact ! Mais que ceux qui pensent pouvoir abandonner leurs débris se détrompent. Car d’autres instructions se succéderont, d’autres espaces et actions. Ici, les choses cassées ne finissent pas à la décharge. Installée à Bruxelles depuis 2000, Kate McIntosh est une artiste néo-zélandaise qui aime détourner les habitudes. Avec Worktable , elle ouvre une chaîne de significations qui, valorisant les objets au-delà de leur seule utilité pratique, invite chaque spectateur à recomposer sa relation avec le monde matériel. Mobilisant action, jeu et mémoire, McIntosh questionne le cycle de production incessant alimenté par notre société de consommation. Avec méthode et humour, elle remet l’individu face à ses responsabilités. Au travail !

Concept & réalisation
Kate McIntosh

Merci à
Stéphanie Croibien, Anda Skrējāne, Hannah Sullivan, Bruno Roubicek, Hester Chillingworth, Caroline Daish, Palli Banine, Ant Hampton, Joe Kelleher, Tim Etchells, Adrian Heathfield, Simon Bayly

Présentation
Kunstenfestivaldesarts, BOZAR

Production
SPIN (Bruxelles)

Back to top

Worktable est une installation publique accessible quelques jours durant.

Il faut s’inscrire pour entrer et on peut rester aussi longtemps qu’on le souhaite. Une fois à l’intérieur, on vous donnera des instructions, du matériel et des lunettes protectrices afin que vous puissiez vous mettre à l’œuvre. À vous de voir comment les objets se décomposent et se recomposent.

Inscrivez-vous et mettez-vous à l’œuvre.

Back to top

Kate McIntosh est une artiste qui brouille la frontière entre performance, théâtre, vidéo et installation. Née en Nouvelle-Zélande, elle se forme à la danse et se produit internationalement depuis 1995, multipliant les collaborations avec notamment Wendy Houstoun (UK), Meryl Tankard (Australian Dance Theatre), Michèle Anne de Mey (Belgique), Davis Freeman (Random Scream – Belgique), Simone Aughterlony (NZ/Suisse) et Tim Etchells (Forced Enterntainment – UK). Depuis 2004, Kate McIntosh se concentre sur la création d’une œuvre personnelle qui inclut les solos All Natural (2004), Loose Promise (2007) et All Ears (2013), ainsi que des spectacles de plus grande envergure, comme Hair From the Throat (2006), Dark Matter (2009) et Untried Untested (2012). Parmi ses installations, on peut citer De-Placed (2008, avec Eva Meyer-Keller) et le projet d’installation participative Worktable (2011). Pour ses propres créations, elle a pris goût à collaborer avec Tim Etchells, Eva Meyer-Keller, Jo Randerson, Lilia Mestre, Charo Calvo, Diederik Peeters et bien d’autres. Kate McIntosh a en outre réalisé plusieurs courts-métrages présentés à l’occasion de festivals et d’expositions à travers le monde. Membre fondatrice du collectif de performance et groupe punk-rock Poni, elle est aussi co-fondatrice de SPIN, une plateforme participative de production et de recherche, basée à Bruxelles. McIntosh est diplômée en recherche sur les arts vivants de l’université de Roehampton (UK).

Back to top