Verbindingen / Jonctions 4

b-space.be

6 mei/mai/may 14:00 - 00:00

7-27 Mei/Mai/May: van donderdag tot zondag/du jeudi au dimanche/Thursday to Sunday 11:00 - 19:00
vrije toegang/entrée libre/free entrance

Interactief project/Situation interactive/Interactive project

En 2000, le KunstenFESTIVALdesArts est partenaire du Festival internet Jonctions / Verbindingen 4, "zone artistique de turbulences médiatiques". Jonctions offrira une navigation active entre la parole directe à travers des performances pour webcams (questionnant le langage du corps féminin) et les lois qui régissent la représentation. Le spectateur s'y fraiera un chemin dans des environnements physiques ou virtuels. Il sera actif face à la réception d'un film fabriqué en temps réel ou à la réactivation d'une archive ou à une interpellation graphique dans la ville ou encore à la déambulation virtuelle dans une simulation 3D.

Concept/Concept: Constant (Brussel/Bruxelles)

Productie/Production: Constant (Brussel/Bruxelles), Axis (bureau voor de kunsten v/m - Amsterdam)
Coproductie/Coproduction: KunstenFESTIVALdesArts
Avec le support de/Met de steun van/Supported by: Vlaamse Gemeenschapscommissie van het Brussels Hoofdstedelijk Gewest, De Vlaamse Gemeenschap, La Communauté française de Belgique

www.constantvzw.com/vj4

Back to top

Pragmatisme

La conversion extrême des dimensions visuelles, le télescopage abrupt des points de vue, le raccourci instantané des distances sont devenus la gymnastique quotidienne de la technosphère.

Exit le technosublime, la fascination du medium, la mégalomanie digitale...
Gulliver dans l'œil du liliputien,
Reste la question : quelles solutions fonctionnent à notre échelle? Que mettre dans les conduits?
Gulliver dans l'œil du liliputien,
Quelles images-sons-mots vont passer dans ces tuyaux? A qui je m'adresse? Avec qui je travaille?
Gulliver dans l'œil du liliputien,
JV4 se construit à partir d'une réflexion pragmatique: comment faire? Comment s'auto-produire, comment collaborer? Comment utiliser la technologie sans se faire utiliser par elle?
Gulliver dans l'œil du liliputien,

Intimités démesurées, public miniature
Le détournement et la récupération jouent au chat et à la souris.
Les enjeux de la technologie nous ont familiarisés avec un paradoxe : les outils qui nous permettent
Le détournement et la récupération jouent au chat et à la souris.
de communiquer sont les sous-produits des systèmes d'espionnage, la webcam se démocratise
Le détournement et la récupération jouent au chat et à la souris.
en même temps que les réseaux de caméra-surveillance pour centres commerciaux.
Le détournement et la récupération jouent au chat et à la souris.
Ce paradoxe, il faut maintenant l'habiter. C'est-à-dire y jouer (de) son corps.
Le corps explicite de la performance
Qu'est-ce que jouer (de) son corps dans le monde digital?
Le corps explicite de la performance
Que vaut la présence organique en regard de la machine?
Le corps explicite de la performance
Mais aussi apprivoiser des corps nouveaux.
Le corps explicite de la performance
Quelle est la réalité des corps virtuels? Comment faire le deuil d'un foetus en 3D?

Idée de l'ébauche comme d'une géographie vraie
Car, s'ils propagent la parole, les nouveaux médias restent néanmoins des relais, à la forme indirecte.
Idée de l'ébauche comme d'une géographie vraie
Ainsi nous pouvons nous demander en quelle mesure ils modifient la parole,
Idée de l'ébauche comme d'une géographie vraie
et comment ils colportent ces idées d'évaporation de l'identité
Idée de l'ébauche comme d'une géographie vraie


Back to top