The Tickling Death Machine

Les Ateliers Claus

25, 26, 27, 28/05 – 22:00
1h 15min

Erna Ómarsdottir est une danseuse et chorégraphe islandaise qui a notamment travaillé avec Jan Fabre avant de développer un travail personnel. D’une insatiable curiosité artistique, elle a participé à de nombreux projets à la frontière des disciplines. Un de ceux-ci est la formation musicale Lazyblood, créée avec le compositeur Valdimar Jóhannsson. « Opéra métal, parfois légèrement disco, avec une dimension théâtrale », un concert de Lazyblood est une expérience unique, une performance construite dans un souci constant de la relation avec le public. Paisible lagon et volcan en éruption, forêt profonde et désert rocailleux, Ómarsdottir produit des distorsions vocales, des chants primaux ou des ballades enfantines. Sa voix unique génère en soi une chorégraphie en perpétuel mouvement. Au fur et à mesure que s’entrelacent chansons et courts récits, elle passe à travers des états de corps bruts, quasi animaux, et fusionne l’énergie directe du concert avec la portée narrative du théâtre musical. Pour le festival, Lazyblood a invité le groupe punk rock Reykjavík! à les rejoindre pour explorer avec eux les profondeurs de la psyché humaine. Explosif !

Concept
Erna Ómarsdottir & Valdimar Jóhannsson

Musique, textes & chorégraphie
Lazyblood (Erna Ómarsdottir & Valdimar Jóhannsson)

Musique & paroles
Reykjavík! (Valdimar Jóhannsson, Bóas Hallgrímsson, Haukur S Magnússon, Kristján F Halldórsson, Ásgeir Sigurðsson & Guðmundur B Halldórsson)

Création sonore
Lieven Dousselare

Manager
Esther Welger Barboza

Merci aux figurants
Bára Sigfúsdóttir, Rósa Ómarsdóttir, Benjamin Deboosele, Siet Raeymaekers, Tanja marín Friðjónsdóttir, Esse Vanderbruggen, Sakia de Ronde, þórunn Edda Sigurjónsdóttir, Védís Kjartansdóttir, Inga Huld Hákonardóttir, Pietro Marullo, Peter de Veyst, Livia Balazova

Présentation
Kunstenfestivaldesarts, Les Ateliers Claus

Production
Kunstenfestivaldesarts, Shalala ehf. (Bruxelles), the town of Kópavogur

Merci à
National Theatre of Iceland, nos parents, Kimi Records, Reykjavík Lóftbrú

Back to top

Les deux membres de Lazyblood, Valdimar Jóhannsson et Erna Ómarsdóttir viennent d’entamer leur carrière conjointe, mais au cours des années précédentes chacun a participé à des productions de danse et de théâtre ayant fait des tournées internationales. Erna Ómarsdóttir a achevé ses études à P.A.R.T.S. en 1998 et a ensuite travaillé quelques années avec Jan Fabre, puis avec Les Ballets C de la B, et après avec Sidi Larbi Cherkaoui. Ces dernières années, elle a préféré se concentrer sur ses propres créations et a collaboré avec des artistes islandais et internationaux comme Jóhann Jóhannsson, Gabríela Fridriksdóttir, Damien Jalet, Poni, Björk, Arthur Nauzyciel, Lieven Dousselaere, Ben Frost, Ólöf Arnalds, etc. Elle a également créé des spectacles pour la compagnie australienne basée à Melbourne, Chunky Move. En 2006, Valdimar Jóhannsson rejoint Erna Ómarsdóttir pour la création de Mysteries of Love. Depuis, ils ont collaboré à plusieurs productions et fondé leur propre compagnie, Shalala. Valdimar Jóhannsson a également composé la musique de plusieurs productions de danse de la Compagnie de Danse islandaise.

Depuis 2004, le groupe Reykjavík! – les petits frères islandais de Les Savy Fav, plus fêtards et plus fripons – a glorieusement parcouru les sentiers du non-sens et de l’irrévérence absolue. À tous points de vue, ces bêtes de scène forment un groupe culte. Leur éthique du travail, leur créativité effervescente, leur intention joviale de partager tout et n’importe quoi, tout chez eux défie la logique. Mais rien ne semble logique dans ce groupe qui aligne un nombre impressionnant de concerts locaux– allant jusqu’à douze en une journée –, diverses tournées internationales et des collaborations avec à peu près tout le monde, partout. Reykjavík! dégage tant de spontanéité et de plaisir que leur musique et leur performance scénique semblent entièrement désinhibées. Il est même étonnant qu’ils n’aient pas encore implosé. Vous aurez d’ailleurs du mal à trouver un groupe qui prend ses devoirs tellement au sérieux, qu’il en revient au point de départ, et devient solennellement, dérisoirement sérieux. La nature exubérante du groupe se manifeste par son refus de refouler ou de nier leurs racines ou leurs sources d’inspiration éclectiques. Rock indépendant, pop, métal, punk, grunge, disco… Tous les styles musicaux ont été victimes de ce gang de frères.

Back to top