Thakeret – Arramad

Memory from the ashes

Théâtre la Balsamine

10, 21 mai ­17:00
12, 14, 18, 19 mai 20:30
13 mai ­19:30
600,-/400,-
Arabe
Traduction simultanée en français et en néerlandais

Damas fut décrit par le Prophète comme un paradis, qu’il fallait bien sûr oublier puisque le Paradis est unique et n’appartient pas à ce monde. Aujourd’hui, on l’appelle le “miroir brisé d’un Orient arabe”. Hakim Marzougui et Roula Fattal y ont créé, sans argent, le Masrah el Rassif, Théâtre du Trottoir, un fragile esquif à côté du cargo Théâtre National de Damas, en situation de monopole. Le Tunisien et la Syrienne voulaient un espace pour parler des nocturnes de la marge et de la nuit dévoilée d’une société voilée. Le Festival coproduit leur nouveau spectacle, une Mémoire des cendres, douce et violente, tendre et désespérée, qui, sous ses images parfumées, raconte les rêves brûlés d’un Damas jadis luxuriante oasis.

Mise en scène: Roula Fattal
Production: kunstenFESTIVALdesArts
Coproduction: Zürcher Theater Spektakel (Zürich)
Coprésentateur: Théâtre de la Balsamine

Back to top