Stratification: Traces of Excess

Les Brigittines
  • 21/05 | 13:30 - 17:00

FR / EN

Entrée libre

Durant les trois premiers samedis du festival ont lieu des moments de réflexion publiques qui font écho au concept de la caverne. Celle-ci nous rappelle que chaque forme de protection trace une limite entre l’intérieur et l’extérieur, entre ce qui est protégé et ce qui menace ; elle nous invite à réfléchir sur la distinction entre le grand jour et la clandestinité ou évoque des questions sur les traces. Des artistes et des théoriciens animent des conférences et des ateliers qui prennent différentes formes. Ensemble, les trois moments composent le récit d’un voyage : pourquoi entre-t-on dans la caverne (protection), que va-t-on y chercher (des sources souterraines de lumière) et qu’y laissons-nous (des traces de nos excès) ?

Une conversation sur l’oubli et l’excès avec Sarah Vanhee, une présentation de Vincent Meessen, une présentation performative de SPEAP, un exposé sur Courbet et les grottes par l’historien James Rubin et une conversation sur les traces avec Philippe Quesne.

En partenariat avec l’École des Arts politiques de Sciences Po (SPEAP, Paris) & erg – (école supérieure des arts, Master Politique et Expérimentation graphique, Bruxelles)

Des exemplaires de consultation de The Time We Share seront à disposition au bookshop.

À voir aussi
Welcome to Caveland!
La nuit des taupes

Programme

La grotte est une scène de stratification continue. Stalactites et stalagmites croissent en permanence, traçant l’excès. C’est aussi le lieu qui abrite les premières traces humaines, des signes ancrés dans le futur de l’histoire. Mais comment gérons-nous ce qui relève au contraire des excès de l’histoire de l’humanité, ce qu’on ne souhaite pas voir s’inscrire dans son avenir ?

13:30
Introduction

13:45
Sarah Vanhee, une conversation

14:15
Présentation de Vincent Meessen, suivie d’une conversation avec Corinne Diserens et le public

15:15
Pause

15:30
Une présentation performative de SPEAP

16.30
James Rubin, Courbet Homme des cavernes, suivi d’une discussion avec Philippe Quesne

Back to top