Capture

Halles de Schaerbeek

19, 25, 26/05 > 20:30

Méfiez-vous de vos sens. Ils vous trompent. Ce que vous croyez n’est pas ce qui est. Vous êtes sous influence : une donnée à saisir, un désir à accaparer, une conscience à capturer. Vous êtes entièrement conformes à ce que l’on attend de vous. Que choisissez-vous : ouvrir les yeux ou vous laisser bercer d’illusions ? The ‘red pill’ ou the ‘blue pill’ ? En mai, les Halles de Schaerbeek choisissent la pilule bleue. Cessez de ronronner, vous serez aspirés dans un monde parallèle : il vous dessillera les yeux et les oreilles. Vous mangerez normalement mais... Vous voyez un banal étalage de boutique, un piège. Les voitures, les plantes ne seront plus passives. Les 19 et 26 mai, vous avez rendez-vous avec votre destin. Savez-vous que vous êtes floués ? Voulez-vous vraiment le savoir ?

Production et présentation/Productie en presentatie/Production & presentation: Halles de Schaerbeek (Bruxelles/Brussel), KunstenFESTIVALdesArts

Avec la collaboration de/In samenwerking met/In collaboration with: Constant vzw (Bruxelles/Brussel)

Back to top

Pendant trois soirs, aux Halles de Schaerbeek, Capture s’écartera des codes connus. Vous croirez reconnaître une voiture, une plante, le bar où vous commandez habituellement vos boissons : attention, vos sens sont en train de vous tromper. Ne vous fiez pas aux apparences, ce sont des leurres qui capturent votre clairvoyance, brouillent votre lucidité et éteignent votre curiosité, des leurres qui vous endorment et vous ligotent à la surface du visible. Voulez-vous rester enchaînés au seuil rationnel des choses ou acceptez-vous de découvrir l’envers du miroir aux alouettes ? Allez-vous suivre le lapin blanc comme le futur élu de Matrix ou vous cantonner dans ce que vous croyez maîtriser et subissez chaque jour avec obéissance ? Prendrez-vous la pilule bleue ou la pilule rouge ? La routine du dehors ou les routes du dessous ? Faites votre choix. Si vous êtes tentés par l’autre côté, les Halles seront votre toit pour trois soirs, votre terrain d’expériences, votre boîte de physique amusante. Mais encore ?

Saviez-vous qu’une voiture peut vibrer par tous les pores de sa tôle et que la matière même de cet épiderme de fer peut se mettre à chanter selon ses irrégularités ? Dans l’antre du département robotique des universités, il est des chercheurs qui testent pour les usines la résistance et la solidité des carrosseries. A l'oreille ! Evidemment, le chant est plus beau si le métal a des défauts. A vous donner la chair de rouille ! Un scientifique vous explique les coulisses de ce principe physique. Ensuite, exercice pratique amélioré : des musiciens envoient leurs basses mélodiques et rythmiques dans la mécanique. Parmi eux, Object et Ultraphonist, amateurs de fréquences pures... Et pour mieux vérifier l’expérience de résistance : séquence de cristal mis sous pression-son jusqu’à ce que la Castafiore électronique lui règle son compte. C’est le 19 mai dans les grandes Halles. Si vous descendez ensuite dans les caves pour onduler vous-mêmes sur la techno minimale des Allemands de Chain Reaction, peut-être aurez-vous la sensation que cette pulsation étouffée et régulière qui vous met en mouvement ne vient plus seulement de l’extérieur de vos tympans.

Le 25 mai, dans les petites Halles, retrouvez les gens de Constant, activistes de la créativité et de l’interactivité sur le net. Ils ont un invité new-yorkais, pour la première fois en Belgique : Terre Thaemlitz, un radical transgresseur de codes, de genres et de tabous. Transformiste, le DJ underground a commencé par détourner ‘musak’ et hits de variété en les parasitant. Transsexuel, il a soumis son corps à la chirurgie. Sa démarche musicale transmute avec audace les sons existants. Vie et art suivent pour lui les mêmes chemins de traverse. Terre exposera en live sa philosophie avant d’en appliquer les principes en musique. Concert ‘ambient’ dans les petites Halles mises au vert.

Le 26 mai, les plantes que vous aurez vues quelques jours plus tôt, muettes autour de Terre, vont se mettre à vivre. Ecoutez leur photosynthèse. Elles fixent le gaz carbonique de votre air grâce à leur chlorophylle pour produire leurs glucides. Mais il leur faut de la lumière, l’énergie solaire. Qu’est-ce qui se passe si se modifie l’air ambiant ou change la lumière dont elles sont avides ? Elles vous murmureront tout ce vous avez toujours voulu savoir... sans jamais oser l’écouter. Musique végétale... Descendez à la cave pour arroser l’expérience. Le comptoir est sur écoute et les ludiques ritournelles que vous entendrez ne vous seront sûrement pas étrangères.

Remontez dans les grandes Halles, sous la toiture de fer et de verre, les voitures ne sont pas là pour vrombir. Tous moteurs éteints, elle se remettent à vibrer, sous l’impulsion d’un dialogue entre musiciens belgo-marocains traditionnels et alchimiste sonore, spécialiste des transmutations acoustico-électroniques. Et pour terminer en beauté, sous les carlingues, dérouillez-vous la carrosserie. La piste de danse est à vous et, cette fois, le DJ ne s’appellera pas Marcel... mais peut-être Garance ou Joséphine, à moins que ce ne soit Yvette ou Jacqueline. En tout cas, ça mixera fin et sensuel, pas mâle...

Et si les expériences de physique amusante du grand labo des Halles vous ont éveillé les sens, observez l’agencement des espaces, des lumières et des décors que vous venez de traverser : rien n’y a été laissé au hasard. Chaque élément de votre environnement aura dicté son code à votre cerveau qui, inconsciemment, l’aura enregistré et vous aura conduits selon les règles à respecter. Repérez cette signalétique, elle vous en apprendra. Ce que vous voyez et ce que vous sentez a été truffé d’instructions qui conditionnent vos réactions. Vous avez été pris en otages et seule votre volonté peut vous sauver. A moins que celle-ci ait été consentante et que cette Capture soit devenue ‘ravissement’...

Back to top